page précédente sommaire page suivante

chapitre 5 "Aventure tunisienne!" page 1/8
Pour imprimer ce chapitre cliquer sur PDF
       


                     
Le théatre de Carthage
panorama du site
Marc et son appareil   Dominique et sa caméra Olivier assis sur les gradins

Equipe de rock, équipe de choc...


Mais voilà que je gagne le concours de "Rock hard" magazine !

Il s’agit d’aller assister au concert de "Robert Plant & The Strange Sensation" le 24 mars lors du "Festival de guitare" de Tunis, en y accompagnant les journalistes du magazine. Cinq concerts de jeunes groupes et la Rock star en final, au "théâtre" du site de Carthage.
C’est une aubaine pour moi, et je me fixe l’objectif d’arracher quelques instants à Justin Adams pour le convaincre participer par une interview à mon "carnet de voyage".
Bien sûr il n’est pas question de divulguer mon but à qui que ce soit, la fan de base est réputée inoffensive, son objectif est nébuleux et ne porte pas à conséquence.

Enthousiaste mais anxieuse, je me prépare psychologiquement.
Je m’auto-persuade avec fébrilité: ne pas faire de gaffe, ne pas dire trop de bêtises, rester naturelle malgré mon vil dessein d’infiltrer l’équipe et d’exploiter la moindre seconde pour parler à Justin…
Le must : paraître "intelligente, drôle et cultivée" ! Si seulement je savais faire de l’auto-hypnose …

La maison de disque de Plant finance et organise le séjour, mais ne nous donne l’horaire de l’avion que la veille pour le lendemain…

Rendez-vous avec le rédac' chef et le photographe à l’aéroport.
Une fois les présentations faites (Philippe le rédac' chef, Marc le photographe), on attend le dernier membre de l’équipe: l’attaché de presse en France de Plant… Aïe! un attaché de presse! c’est du sérieux…
Mes craintes s’estompent à son arrivée : il a la même panoplie "jean/t-shirt noir/cheveux long/et/ou/grosses boucles d'oreille" que les deux autres et en plus ils sont tous trois amis de longue date.
Je passe en revue mes résolutions : JE VAIS Y ARRIVER !!!

Pour d’incompréhensibles complications de billetterie avec la compagnie aérienne, Philippe doit rester à paris, je m’envole donc vers Tunis assise entre Marc le taiseux, et Olivier le disert. Très disert…
Nous parlons bien sûr de musique, et je vais comprendre rapidement que tous baignent dans le Rock métal: leur muse, leur élément naturel.

Le lendemain, au déjeuner, Dominique le réalisateur, nous rejoint.
Olivier a prévu le programme de cette journée en profitant des qualités et de l’expérience des deux professionnels qui l’accompagnent. C’est lui qui a convaincu Robert Plant et son management de participer à ce festival. Le passage d'une telle personnalité musicale est rare à Tunis, le concert de ce soir est un événement !
page précédente © Véronique Valentino P1/8 page suivante