page précédente
sommaire
page suivante

Concert "Alisson Krauss et Robert Plant", Paris le 13 mai 2008 au "Grand REX"
P1/2

 

"Raising Sand",13 mai 2008, concert d'Alisson et Robert au "Grand REX":

La "country", même délicatement appelée "bluegrass", ne me touche pas, ne m'émeut pas... pour ce qui nous vient des US c'est le BLUES qui me prend au tripes, pas le banjo...

Quand j'arrive dans la salle du grand REX et constate avec effarement qu'il n'y a pas de fosse, que tout le monde est assis... je comprends enfin: c'est le concert d'Alisson Krauss, pas celui de Plant... ou alors? ... une sourde crainte s'insinue....

Trés bonne premiere partie :

http://www.myspace.com/scottmatthewsmusic
Les spectateurs jugeant inutiles d'assister à cette première partie (quelle erreur!) s'installent enfin...
Alisson et Robert arrivent sur scène, avec deux guitaristes, un batteur, un bassiste/contre-bassiste, un violoniste/banjo/guiatre/etc..


Alisson est bien jolie, bouge avec grâce ses beaux bras blanc et ses main fines: résumé de sa gestuelle... elle a peu de présence cénique, mais une belle voix, plus sensuelle en live que sur le disque.
Robert se trémousse et danse, il est le seul a "habiter" un peu la scène (ils sont pourtant sept!) bien que discrètement... Ce soir il a endosser un rôle dans lequel il semble se complaire: celui de "chevalier servant" d'Alisson...
Il chante quelques duos avec elle ou fait les coeurs avec les autres musiciens, ou quitte carrément la scène quand sa voix n'est pas "requise"...
Beaucoup de fans d'Alisson dans la salle, beaucoup d'anglo-saxon, de dames et de messieurs que j'imagine mal hurlant dans une fosse... les titres qui sont joués ce soir ne s'y prêtent pas de toute façon, trop conformes au CD: pas "d'énergiques interprétations illuminées", telles que je les espérais légitimement, après avoir vu plusieurs fois Plant en concert avec les "Strange Sensation" et le concert du "revival" Led Zep à Londres... si un mot qualifie Plant, c'est bien "énergie"!
Pas ce soir, ce soir et pour cette tournée, il prend soin d'Alisson, l'entour et la met en valeur.

Moi je trouve cela frustrant, mes voisins trouvent ça "génial": je suppose que c'est un très bon concert dans son "genre": deux voix magnifiques (surtout une, mais trop rare!) et de très bons musiciens, notament le type qui "double" Alisson au violon, et qui sait jouer de tout, sur tous les morceaux! Elle le présente comme son "musicien préféré"... mais tout ça n'arrive pas à me réchauffer... c'est ma faute, c'est moi qui n'est aucune sensibilité pour le "genre"... certes, c'est une musique agréable, jolie à l'oreille, gaie, qui donne envie de chantonner ou de bouger la tête en mesure (ce que la plupart des gens font), en tout cas qui met tout le monde de bonne humeur, sauf moi...qui baille....


Comble de l'horreur: je n'arrive pas à trouver d'interet à leur molle reprise de
"Black dog"
pourtant les applaudissements explosent...
En plus je n'entends rien d'original dans le jeu de T.Burnett dont j'ai lu tant de bien, sorte de "label qualité" de cet album...
Comme j
e me sens seule!!


 

page précédente © Véronique Valentino P1/2 page suivante